Les Petits Trésors de Marie

Loisirs créatifs, couture, tricot, broderie, déco, bijoux, bricolage...

21 décembre 2010

C'est le jour tant redouté

 

On y est, c'est le jour J, le jour tant redouté car Fabla doit entrer cet après-midi en éducation.

Pour ceux qui suivent ce blog depuis longtemps, vous savez que ça signifie qu'aujourd'hui elle intègre l'école du Centre Corteville de Roncq pour son entrée en apprentissage de chien-guide d'aveugle et qu'elle ne vivra plus avec nous.

Pour ceux qui n'auraient pas suivi, vous pouvez retrouver l'histoire de Fabla   et puis .

Au départ, nous savions qu'elle resterait chez nous jusque l'âge de 8 à 12 mois, selon son degré de maturité et le besoin de l'école de faire entrer de nouveaux chiens en éducation. Comme elle avait 3 mois à son arrivée, ça nous laissait un minimum de 5 mois et un maximum de 9 mois.

Ensuite, nous avons appris que les chiens de cette race était matures un peu plus tardivement que les Labradors par exemple, ce qui nous laissait espérer un minimum de 1 mois supplémentaire avec elle. De plus, nous avions cru comprendre cet automne qu'il y avait pas mal de chiens en famille d'accueil et pas autant de demandes de remise à des non-voyants. La preuve, Elite, un Labrador, est resté chez Catherine jusque l'âge de 13 mois, ça nous confortait donc dans l'idée que nous aurions Fabla un peu plus longtemps que prévu au départ. Donc avec tous ces éléments, nous avons tiré des conclusions qui étaient un peu hâtives puisque ce n'est pas comme ça que les choses se sont passées...


PC210395


En fait, le 30 novembre, Sarah m'a annoncé que des chiens avaient été réformés et un autre était décédé, ce qui raccourcissait la liste des chiens en attente d'entrée en éducation. Elle prévoyait donc son entrée début janvier, juste après les fêtes... 

C'était un coup dur pour moi car je n'avais pas envisagé que Fabla nous quitte à 11 mois. Je pensais avoir encore 2 à 3 mois avant la séparation. En plus, comme je fabrique mes cadeaux de Noël et que je ne suis pas très en avance cette année, je savais que j’allais donc passer le plus clair de ce temps dans mon atelier sans pouvoir accorder énormément de temps à Fabla…

J’ai beaucoup de mal à digérer la nouvelle mais de toutes façons, je n’ai pas le choix, Fabla ne nous appartient pas et je ne perds pas non plus de vue, la raison pour laquelle nous l’avons prise. Je décide donc de ne pas passer le temps qu’il nous reste à pleurer ou à être toujours triste.

Nous reprenons donc notre rythme de vie habituel. Je passe le plus de temps possible à jouer avec Fabla et à la câliner et nous inventons même de nouveaux jeux ou défis, comme celui de ne pas accepter de récompense de la main gauche mais uniquement de la main droite. Fabla apprend vite. Elle aime vraiment faire plaisir et outre la récompense sous forme de gourmandise, elle adore les félicitations que nous lui adressons ainsi que les caresses qu’elle reçoit. Ça la rend vraiment heureuse.

Et puis, depuis l’annonce de son futur départ, on dirait qu'elle a compris parce qu'elle est encore plus câline et pot de colle que d'habitude, à moins que ce ne soit moi qui me fasse des idées mais je ne crois pas. Je lui parle, je lui explique comment va se dérouler la deuxième partie de sa vie et sa remise à un non-voyant. Ça peut paraître idiot, mais je suis persuadée que les chiens comprennent bien plus que les ordres de base. Elle ne comprend certes pas tous mes mots, mais je suis sûre qu’elle comprend l’idée générale.


PC210400

 

Le 15 décembre,  nouveau bouleversement. Sarah m’annonce que 2 chiens viennent d’être réformés pour dysplasie de la hanche et que du coup Fabla doit entrer en éducation… Je ne vous dis pas comment la nouvelle m’assomme. Moi qui trouvais déjà qu’un mois c’était court pour m’habituer à l’idée de son départ… là je n’avais plus que 5 jours pour m’y faire ! Dur, dur, je fonds en larmes et Sarah est bien embêtée d’être porteuse de « mauvaises » nouvelles mais je la rassure en lui disant que je comprends mais qu’il me faut juste un peu de temps pour avaler la nouvelle. Mais ça tombe vraiment mal car c’est justement ce même jour que Sarah prend Fabla pour une journée de travail à l'école… Je dois donc faire face à ce choc sans avoir Fabla à câliner pour me réconforter. Pas cool !

C'est vraiment très dur... mais ça passera car je n'oublie pas pourquoi on l'a fait. En attendant, c'est un très mauvais moment à passer car je n'aime pas les changements de dernière minute. J'ai besoin de pouvoir me faire à l'idée et là, j’ai du revoir plusieurs fois mon processus de séparation.

Tout ça pour dire qu'à partir cet après-midi, je n'aurai plus ma grosse boule de poils et de tendresse... et que ça me fait très mal au coeur ! C'est très égoïste, je sais, mais je suis humaine et je ne peux pas mettre mes émotions de côtés et ne me montrer qu'altruiste. L'amour ne se commande pas et je suis tombée en amour pour elle et elle va terriblement me manquer...

 

PC210403

 

Au revoir ma belle, nous avons été super heureux de t'avoir pendant ces 8 mois. Rend-nous fiers de toi en faisant le beau métier auquel tu es préparée. Et si tu venais à être réformée pour une raison ou pour une autre, on serait heureux de t'accueillir pour de bon à la maison !!!

On ne t’oubliera jamais et j’espère avoir de tes nouvelles régulièrement par l’école d’abord et par ton nouveau maître ensuite…

Quant à la question de savoir si nous renouvellerons l’expérience, tout ce que je peux dire, c’est que je n’en sais strictement rien. Tout ce que je sais, c’est que nous pouvons accueillir temporairement 2 chiens à la maison, mais 1 seul de façon définitive. Alors tant que Fabla ne sera pas remise à un non-voyant, nous ne prendrons pas d’autre chien pour être sûre de pouvoir l’accueillir si elle venait à être réformée.

Nous aimerions faire famille de week-end pour  Fabla le temps qu’elle est en éducation, mais la décision revient à son nouvel éducateur, Guillaume. J’espère qu’il sera favorable à cette idée, ainsi, nous pourrions encore l’avoir pendant quelques temps et la séparation serait plus supportable…

Je vous tiens au courant.

Ce billet est long, mais ça me fait du bien de m’épancher ainsi. Mettre des mots sur ce qui fait mal aide un peu à soulager ma peine. 


 

Posté par MarieDk à 12:50 - Solidarité - Commentaires [10] - Permalien [#] Partager
Tags : , ,

Commentaires

    Bon courage

    Ce doit être difficile de se séparer d'elle ... après 8 mois, des liens se sont tissés. Mais vous avez fait un superbe travail avec elle et je suis certaine que vous en serez très fiers .
    Son nouveau maitre sera comblé et c'est grâce à vous ...
    Bisous, on pense à vous !

    Posté par unepointedepices, 21 décembre 2010 à 13:04
  • Holala, j'imagine combien ca doit être dur. J'me souviens d'elle pendant votre visite cet été. J'en ai les larmes aux yeux de savoir qu'elle va quitter un doux foyer et vous rendre malheureux. Car je pense que Monieur Trésor l'est aussi.
    Reste plus qu'à vous caliner
    Bisous

    Posté par galou and co, 21 décembre 2010 à 15:49
  • courage

    de tout notre coeur avec vous j imagine le chagrin que vous devez resentir, soyez fort elle est destiné a un trés beau metier on vous embrasse

    Posté par vivie, 21 décembre 2010 à 18:42
  • ah non !!! moi je pourrai pas !!!! je sais bien que c'est pour la bonne cause, mais quand même !!! nous, nous avons une intelligence et une conscience ... nous pouvons nous raisonner !! mzais une bête ??? si intelligente soit elle !!! vous etes ses parents, ses seuls repères ... ça doit etre dur pour elle aussi !!!!
    cela est dit bien entendu sans haine ni agressivité !!!! mais j'imagine le chagrin de part et d'autre ..........................

    Posté par Léokadie, 21 décembre 2010 à 21:28
  • Alors, je ne vais pas la faire longue parce que je ne sais pas quoi dire de réconfortant. Tout ce que je pourrai ajouter ne va faire qu'accentuer votre chagrin... Je suis de tout coeur avec vous, j'avais trouvé votre démarche très généreuse et courageuse...mais impossible à réaliser pour qqun comme moi. Je ne peux donc que partager votre peine. Bon courage à vous trois.

    Posté par graine de cactus, 21 décembre 2010 à 22:54
  • Merci Séverine, Gaëlle et Sylvie, c'est très gentil et même si ça ne me console pas vraiment, ça fait du bien de vous lire.
    En revanche Léo, ton message m'a fait très mal et ça me surprend beaucoup de ta part. Je comprends ce que tu dis mais ne crois pas que je ne pense pas à ce que doit ressentir Fabla, bien au contraire !!! Je sais ce qu'elle ressent parce que pour elle, ce n'est pas la première fois. Elle a été habituée depuis le début à aller régulièrement à l'école où elle a aussi ses repères. Elle connait bien les éducateurs et son compagnon de box. Elle n'est pas seule, elle est avec un Labrador qui s'appelle Exo et avec lequel elle s'entend bien. Elle s'entend bien avec tout le monde et tous les chiens d'ailleurs. Elle a déjà passé 3 jours et 3 nuits à l'école fin octobre et ça s'était très bien passé et elle ne nous avait pas réclamés.
    Je sais qu'elle n'est pas malheureuse parce qu'elle tirait sur sa laisse pour arriver plus vite à l'école aujourd'hui. Je le sais parce qu'elle ne nous a pas regardé lorsqu'elle est partie avec l'éducateur tout en remuant la queue. Je le sais parce qu'elle a la faculté "d'oublier" les gens quand elle ne les voit pas. Par exemple, quand Sarah venait la chercher à la maison pour travailler, nous on ne comptait plus. Et quand Sarah nous la ramenait le soir, c'était l'inverse, il n'y en avait que pour nous et elle ne faisait absolument plus attention à Sarah. Elle a fait ça aussi cet aprèm, elle ne s'intéressait qu'à son nouvel éducateur...
    Alors oui, je pense à elle et à ce qu'elle doit ressentir mais je la connais bien et je sais qu'elle n'est pas malheureuse et qu'on ne va pas trop lui manquer. Mais je sais aussi que lorsqu'elle va nous revoir, elle sera folle de joie. Mais nous devons maintenant savoir nous retirer pour lui permettre de passer à la 2è partie de sa vie. Et ça c'est très dur, non pas pour elle, mais pour nous. Tant qu'on lui donne de l'amour et qu'on s'occupe d'elle, elle est très heureuse. C'est un caractère comme ça, c'est tout. Elle a beau être très proche de nous, elle n'est pas malheureuse quand nous ne sommes pas là. Un chien a du être réformé car il ne voulait absolument pas travailler sans le maître de sa famille d'accueil. Ce n'est pas le cas de Fabla. En plus, ce n'est pas comme si elle n'avait connu que nous et que du jour au lendemain, nous la confions à de parfaits inconnus pour rejoindre un lieu qu'elle ne connaît absolument pas.
    A l'école où elle se trouve, les éducateurs aiment les animaux et s'en occupent bien. Les locaux sont très propres, agréables, fermés et chauffés et les chiens y sont chouchoutés. Ils sont à 2 par box et ont accès à un petit jardin pour se détendre et faire leurs besoins. Il y a des animaliers en permanence avec eux et la journée, ils travaillent avec leur éducateur...
    En plus, on ne l'a pas pas vue aujourd'hui pour la dernière fois. Son éducateur va nous donner régulièrement de ses nouvelles et dès qu'elle sera bien habituée à sa nouvelle vie à l'école, nous aurons le droit de lui rendre visite. Ensuite nous serons aussi conviés lors de sa remise au non-voyant et si celui-ci est d'accord, nous pourrons garder le contact avec elle.
    Alors oui, j'ai de la peine, beaucoup de peine et je n'ai pas à culpabiliser d'avoir du chagrin parce que je n'ai rien fait de mal. Depuis mon retour à la maison, je n'arrête pas de pleurer, c'est mon mari qui a du ranger toutes ses affaires car j'en ai été incapable... Mais non, nous ne sommes pas des monstres sans coeur qui avons abandonné notre compagnon. Tu as écris ton message sans haine et sans agressivité mais moi je le prends en plein coeur et il me fait très mal parce que je n'avais vraiment pas besoin de lire ça ce soir. C'est déjà tellement difficile d'avoir été obligée de me séparer d'elle... alors je dis que parfois, il faut savoir attendre un peu avant de laisser libre cours à son indignation parce que ça peut blesser.
    Fabla n'était pas à nous. Nous avions signé un contrat avec l'école et nous n'avions aucun droit de la garder. Je n'avais pas prévu que je me serais autant attachée à elle et je ne vais pas m'en excuser parce que j'ai vécu 8 mois merveilleux à lui donner de l'amour et à en recevoir et je ne regrette pas de l'avoir fait rien que pour avoir eu la chance de la connaître. Maintenant, j'espère que le chagrin que je ressens aujourd'hui ne sera pas vain et que soit elle deviendra un très bon chien-guide pour quelqu'un qui aura besoin d'elle et je pourrai être fière d'avoir participé à sa formation. Soit elle sera réformée et Fred et moi serons alors les plus heureux maîtres du monde de pouvoir l'adopter.

    Posté par Mariedk, 21 décembre 2010 à 23:32
  • Merci Delphine. Comme toujours, tu as beau ne pas savoir quoi dire, tu dis toujours ce que j'ai besoin d'entendre. Et après le message de Léokadie, ça me fait vraiment du bien. Encore merci.

    Posté par Mariedk, 21 décembre 2010 à 23:34
  • Je suis désolée. Tu sais les chiens comprennent tout. Quand on est triste, ils le savent. Je pense que Fabla a bien compris son départ d'où son attachement à la fin.
    Bravo encore pour votre générosité et pour votre amour pour les animaux. C'est vraiment beau ce que vous avez fait.

    Posté par LittleEmilie, 23 décembre 2010 à 11:52
  • un merveilleux cadeau

    Dans quelques mois un aveugle ou un malvoyant recevra comme compagnon et comme guide Fabla que vous avez accueillie chez vous avec tout votre amour et à qui, sans complaisance, même si ce n'était pas toujours aisé, vous avez essayé de donner toutes les qualités d'un futur bon chien-guide.
    Je peux attester d'expérience que jamis elle ne vous oubliera, vous resterez à jamais sa première famille, celle avec laquelle elle sera passée de chiot à chien adulte. Vous l'avez faconnée à votre image et le bonheur de vivre que vous lui avez fait connaître est la semence du service qu'elle apportera à son futur maître.

    Elle sera aimée comme peu de chiens sont aimés, car elle sera plus qu'un chienne: une amie fidèle, une confidente, une guide, une assurance, un recours dans les moments de découragement ou de doute.

    Vous l'avez préparée jour aprés jour à une noble mission et pourtant votre coeur saigne....

    Vous faites partie des personnes qui aiment leur chien jusqu'à pleurer leur départ.Perdue dans une maison d'un seul coup bien vide vous avez j'en suis certain, une noblesse de coeur, une capacité d'altruisme qui vous permettront peu à peu de sublimer votre peine et de rêver de ce moment extraordinaire d'émotion et de bonheur qui vous est promis: un jour vous verrez Fabla redonner à une personne en souffrance une partie importante de l'autonomie qu'elle avait perdue.

    Alors le ciel sera plus bleu, les cloches sonneront à toute vollée dans votre tête, votre coeur battra plus fort et vous sentirez en vous monter une allégresse à nulle autre pareille. Les larmes jailliront de vos yeux, encore une fois mais ce seront celles de la légitime fierté d'avoir donné beaucoup de vous pour quelqu'un qui en avait besoin.

    Joyeux Noël, que la paix promise aux hommes de bonne volonté soit en vous, avec vous et autour de vous.

    Je vous embrasse.

    Posté par Achille, 24 décembre 2010 à 15:23
  • compassion

    comme je te comprends ! Luc et moi avons eu notre 1er chien le 30 juin, Falbala, on en rigolait d'ailleurs car il y avait Fabla et Falbala ! Tu souffres, mais au moins Fabla est vivante. La nôtre est au paradis des chiots partis trop vite, et la souffrance est grande. Nous attendons notre 2ème chiot jeudi prochain, en espérant aboutir cette fois-ci. Nous avions révé d'accueillir Falbala pr sa retraite tellement on l'aimait, mais il faut aller de l'avant et relativiser. Impatient de recommencer l'expérience, mais Falbala sera inoubliable pour nous. Je vous souhaite de joyeuses fêtes de Noel !

    Posté par Tess, 24 décembre 2010 à 18:03

Poster un commentaire